Nous sommes le Lun 20 Nov 2017 04:11

Ai-je été influencé ? / Peur.. Angoisse..

Vous et votre transidentité : acceptation, coming-out, etc...
 
Messages: 4
Enregistré le: Sam 22 Oct 2016 20:47
Localisation: Moselle
Âge: 17

Ai-je été influencé ? / Peur.. Angoisse..

Message par Mathelu » Dim 30 Oct 2016 11:55

Bonjour, je me présente, Mathéo, 16 ans.
(?) Je ne sais pas si je poste ce message au bon endroit ... (?)

Alors voilà, je n'ai que 16 ans et je ne crois pas m'être déjà identifié en tant que fille. Petite, je passais mon temps avec des garçons à jouer au foot, à la guerre, aux jeux dits "garçons" quoi. A 9 ans, lorsque j'avais voulu jouer au foot avec mon frère et ses amis, comme à mon habitude, j'ai été refoulé avec un "Non, tu ne viens pas jouer au foot avec nous, t'es une fille !". Je l'ai ressenti comme un poignard que l'on m'aurait envoyé en plein coeur. Je ne savais plus quoi répondre, plus quoi faire. J'était resté, sans bougé, sans réagir. C'était un choc pour moi puisque c'était une habitude, quelque chose que j'aimais que l'on me refusait, pour la première fois en m'envoyant à la figure ce que j'étais. Oui, j'étais une fille. Une fille aux cheveux longs, et qui aimait mettre des robes. Une fille qui aimait lorsque sa mère lui faisait des tresses ..etc.. Mais qui aimait jouer à la guerre, qui aimait faire des figures à vélo et s'ouvrir les genoux. Je ne voyais pas cette différence, celle qui m'a pourri par la suite. J'avais donc 9 ans et venais de prendre conscience de ma différence.
J'ai donc commencé à ne plus trouvé ma place, ni avec les filles, ni avec les garçons. J'étais paumé. De plus, je venais de perdre mon grand frère, mon exemple, celui à qui je voulais ressembler et dont j'observait chacun de ces gestes pour reproduire. Cette phrase, qui était sortie de sa bouche n'avait aucun sens pour moi.

En 6 ème, forcément, le mur, celui qui sépare les filles et les garçons. Celui que l'âge à installé. Je n'ai jamais eu la force et le courage de le passer. Je suis resté donc du côté que la vie me donnait, celui des filles. J'ai donc vite été m'enfermé dans les jeux vidéos, les jeux en ligne (ou je me faisais passé pour un garçon). J'ai très vite appris à vivre dans le virtuel pour ne pas souffrir de me sentir seul en vrai. J'ai apris à "aimé" des filles, virtuellement.

En 5ème, "aimé" les filles virtuellement à changé. Au moment où j'annonce à ma mère le fait que j'aime les filles. Oui maman, à 12 ans, j'ai su te dire avec certitude que j'aimais les filles, pourtant, je n'en avais jamais aimé, si ce n'est dans des jeux... Elle m'a demandé qui est-ce que j'aimais.. Au moment où je lui ai sorti le prénom d'une de mes amies, je ne savais pas.. Mais c'est à ce moment que j'ai compris que j'aimais cette fille, sans m'en être jamais aperçu. Etait-ce parce que je le refusais, que j'étais aveugle ? Pourtant, lorsque j'ai annoncé à des amies que j'aimais les filles.. Elles m'ont tout de suite demandé " C'est de H que tu es amoureuse ? " sachant que moi-même je ne le savais pas...

A 13 ans.. Je me rappel. Mes recherches sur internet se résumaient à l'homosexualité, puis, ce que voulait dire trans, transgenre, tous ces termes que je ne comprends toujours pas.. J'ai recherché, les opérations, les hormones sans trouvé les réponses que je cherchais puisque je ne savais même pas pourquoi je me retrouvais à chercher ça. J'ai donc cherché les prix, j'ai appris que c'était possible... Puis, lorsque pur la première fois, à mes 13 ans, j'ai pensé "Je veux être un homme", j'ai tout stoppé. J'ai tout arrêté. J'ai tout "oublié". Je n'étais pas normale. Comment pouvais-je vouloir ça ? Qu'est-ce qui me prenait ? Je pensais que c'était mes recherches qui m'avaient influencé alors j'ai tout arrêté. Je me suis forcé à être ce que les gens voyaient de moi. Pourtant, on me voyait déjà comme garçon manqué, malgré mes cheveux longs... Que j'ai très vite coupé, aux épaules, puis de plus en plus. Jusqu'à l'accord de ma mère de les couper comme je les voulait, 2 ans après.

Ca m'amène donc à 15 ans. A ma rentrée au lycée, là où je ne connaissais personne. J'ai eu droit à des "il", des "jeune homme". J'étais fière et me sentais beau malgré le fait que je continuais de taire mon besoin d'être un homme. Oui, un besoin. Je n'ai jamais pu me retirer ma préférence d'être un garçon mais j'ai appris à taire mon besoin... Jusqu'à mes 16 ans. 3 ans à taire cette envie donc.

J'ai donc 16 ans. Depuis 3 mois, mon besoin est de retour. Plus fort. Plus pesant. Il me bouffe.. Je veux être un homme !
J'envie les personnes en transition. J'envie les hommes qui ne se sont jamais posé de questions pour arrivé à ce qu'ils sont, depuis la naissance.
J'ai envie. Mais j'ai peur de mes envies. De mon besoin.
Je viens d'une famille homophobe. Du côté de mon père, je n'en sais trop rien, je ne leur parle plus depuis 2 ans, par ma propre volonté.
Donc, la seule famille qui me reste, du côté de ma mère est homophobe. Vraiment. Ils font partis de ceux qui insultaient, s'énervaient devant les infos en 2013 pour le mariage pour tous. Ils sont en désaccord total. Je ne peux que taire mon amour pour les femmes face à eux. Je n'imagine même pas si je parle de mon besoin d'être un homme... Ce serait un enfer pour moi.. Je veux être un homme. Je veux suivre tout ce qu'il faut pour y arriver. Je veux devenir ce que je suis. Mais j'ai besoin de ma famille.

J'en parle, de plus en plus aux quelques amis que j'ai. L'une me dit qu'elle accepte tout ce qui peut me rendre heureux. L'autre n'a toujours pas répondu à mon message lui expliquant ce besoin alors que cela fait désormais 1 semaine.. Je me sens seul. J'ai besoin d'elle. J'ai besoin que l'on soit là... Je m'en fiche que l'on m'encourage ou non, que l'on m'aide ou non, mais leurs présences... J'en ai besoin.
Une ancienne amie m'est revenu, elle m'a dit qu'elle ne me laissera pas seul puisqu'elle comprend tout à fait ce que je ressens, elle-même commençant à prendre des hormones..
Ma copine (ex désormais), lorsque je lui ai dit, il y a 2-3 semaines, elle m'a raccroché au nez (on était en appel) et ensuite m'a envooyé des messages du genre "Mais tu ne comprends pas que c'est toi que j'aime ?", "J'aime la femme que tu es et non l'homme que tu veux être".
Ma mère, j'ai essayé de lui parlé de cette dernière pour amener le sujet mais j'ai vite abandonné, partant en laissant mes larmes roulées sur mes joues après avoir entendu qu'elle trouvait ça débile et que soit disant on pouvait avoir des problèmes de santé ou je-ne-sais-quoi. Je lui ai dit "Sauf qu'il vaut mieux être bien dans sa peau et être en mauvaise santé peut-être ou avoir un mal être et être en bonne santé ?". Pendant toute cette conversation, qui m'a fait horriblement mal, je ne lui ai pas dit, comme j'avais prévu mais si elle m'avait écouté correctement, elle aurait compris. Je disais "on" lorsque je parlais des personnes dans ce cas et ai sorti un"Perso moi..." avant de me coupé parce que j'étais sur le point de lui dire que je voulais faire de même. Elle a été sourde sur mes paroles et aveugle face à mes yeux qui s'emplissaient de larmes.

Je ne veux pas me retrouver seul. Je veux être un homme mais j'ai besoin de mes amis, ma famille. J'ai passé des années seul alors me retirer ce qu'il me reste, juste pour être physiquement ce que je suis... Je ne le supporterai pas.
Je ne sais pas ce que j'attends en écrivant tout ça... Si vous avez quelque chose à dire, n'importe quoi... J'accepte..

 
Messages: 4
Enregistré le: Sam 22 Oct 2016 20:47
Localisation: Moselle
Âge: 17

Re: Ai-je été influencé ? / Peur.. Angoisse..

Message par Mathelu » Dim 30 Oct 2016 11:55

Merci à ceux qui prennent le temps de me lire..

 
Messages: 5
Enregistré le: Mer 23 Déc 2015 20:33
Genre: Autre
Situation: Trans'

Re: Ai-je été influencé ? / Peur.. Angoisse..

Message par roman » Dim 30 Oct 2016 14:56

Bonjour Mathéo,

Je ne sais pas quoi te répondre là tout de suite, mais tu dois savoir que ce que tu as vécu et ce que tu vis est ce qui arrive à beaucoup de personnes transgenres. (et donc, tu auras plein de conseils sur ce forum, ce qui est déjà une bonne nouvelle!)
Concernant ta famille assez homophobe, vu que je n'ai pas connu ça, je ne peux pas t'aider. Mais recherche sur le forum, il y a tout un topic qui traite de ce sujet. (avec la barre de recherche en haut à droite)
Qu'est-ce que tu voudrais faire maintenant? Par rapport à ta transition, tu t'es renseigné? Est-ce que tu connais les démarches à faire?
Si tu veux, tu peux m'envoyer un MP, pour qu'on discute(de ce que tu veux: tes doutes, tes craintes, les démarches à faire, tes parents...)
Je suis passé par là, je sais ce qu'on peut ressentir, et je serais donc ravi de pouvoir t'aider.
A bientôt

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64
Enregistré le: Lun 25 Avr 2016 15:52
Âge: 23
Genre: Autre
Situation: Trans'
Suivi psy: Oui

Re: Ai-je été influencé ? / Peur.. Angoisse..

Message par Ketan » Dim 30 Oct 2016 18:31

Je t'envoi plein de courage, Mathéo, je ne peux qu'imaginer ta souffrance mais je te soutiens. Comme mon voisin du dessus je te conseille d'aller lire les autres parcours et les topics sur les rapports à la famille et aux proches, tu y trouvera peut être des pistes pour aborder ça avec eux.
Pour ce qui est de la famille homophobes, avec beaucoup de chance, ta transition peut être vue comme une "remise sur le droit chemin". Quelque uns autours de moi n'ont pas compris que je puisse être trans en étant attiré par les hommes, si cette homophobie peut jouer en ta faveur ça serai toujours ça de prit.

Courage !

 
Messages: 9
Enregistré le: Sam 17 Sep 2016 22:41

Re: Ai-je été influencé ? / Peur.. Angoisse..

Message par Austin/Aka » Dim 30 Oct 2016 22:44

Salut, Mathéo. Je ne pourrais pas vraiment te parler de la transition en elle même puisque j'en suis pas encore la, mais la souffrance qui transparait dans ton message me renvoi à la mienne. Alors je vais essayer de faire au mieux pour t'en soulager, au moins ce soir, le temps que tu me lises.

Arrête de te demander si tu as été "influencé". Même si c'était le cas, on s'en fiche. Ca n'est pas important. Ce qui l'est c'est qui tu es, tout de suite, et ce que tu veux être plus tard. Tu as été une fille? Ok. Maintenant tu es un garçon? Ok. Tu veux continuer d'être un garçon et être reconnu comme tel? C'est toi que ça regarde, et personne d'autre. Je peux me tromper, mais si ta famille te rejette, qu'elle ne veux soudainement plus de toi pour des raisons aussi futiles, alors elle n'aurait sans doute pas pu te rendre heureux. C'est que ta famille aurait pu se rendre heureuse à travers toi.

Crois moi, je connais cet isolement dont tu parles. L'impression de n'appartenir à aucun de ces deux mondes, garçons et filles. Quand j'étais enfant, je ne me suis jamais posé la question "suis je un garçon ou une fille?", pour moi, les garçons étaient mes copains et les filles étaient mes copines. Comme toi, au collège on m'a forcé à me positionner. Mon coté garçon manqué c'est renforcé, mais malgré ça les garçons ne voulaient pas de moi. Et je ne voulait pas des filles. Ce qui m'a fait un peu rire dans ton message, c'est quand j'ai lu le passage ou tu parles de la fille que tu aimais sans te rendre compte que tu l'aimais. J'ai fait à peu près la même chose : une fille de ma classe captait toute mon attention, mais on m'avait tellement mis dans le crâne l'idée que j'aimais les garçons, que c'est des mois plus tard que je me suis rendu compte que j'étais amoureux.

Bref, assez parlé de moi.

Ta famille n'est peut être pas "homophobe dans l'âme". Ils sont peut être de ceux qui crachent sur ce qu'ils ignorent, c'est facile de mépriser des gens qu'on ne connait pas, mais c'est plus difficile quand quelqu'un de l'entourage y est confronté. Tu pourrais avoir une bonne surprise au final, ils ne réagiront peut être pas aussi mal que tu ne le penses, pas quand ils seront confrontés à la réalité. C'est facile à dire, je sais. Mais il y a beaucoup de témoignages sur le forum de trans' qui ont eu des réactions positives de la part de personnes dont ils craignaient la réaction, et que je t'invite à lire. En fait, le meilleur conseil que je peux te donner, c'est de parcourir le forum.

Tu as au moins une amie qui te soutiens. Et puis il y a nous maintenant. Ose demander de l'aide. Je ne l'ai pas fait quand il le fallait et ça m'a conduit très loin dans le noir. N'attend pas que ta souffrance t'ai détruit. On est nombreux à avoir du mal à parler quand ça ne va pas, chez certains c'est naturel, d'autres n'y pensent même pas. Alors demande de l'aide, autant qu'il le faudra, et tant qu'il y aura quelqu'un pour te répondre, tu sauras que tu n'es pas seul.

Ce message ne te seras peut être pas d'une grande utilité finalement. J'espère au moins avoir pu apaiser tes tourments, ne serait ce que pour cette nuit, et que tu pourras trouver le chemin qui te correspond. C'est dur de se construire seul, c'est douloureux, mais tu n'es plus seul. Tout le monde a besoin d'être entouré, et tu sauras toi même qui sont ceux dont tu as besoin à tes cotés.

 
Messages: 4
Enregistré le: Sam 22 Oct 2016 20:47
Localisation: Moselle
Âge: 17

Re: Ai-je été influencé ? / Peur.. Angoisse..

Message par Mathelu » Lun 31 Oct 2016 19:46

Austin... Tu m'as fait pleuré. Tes mot m'ont fait mal, dans le bon sens. Ils m'ont fait mal parce qu'ils ont été bien choisi et qu'ils exprimaient tout ce que j'avais besoin d'entendre.. Merci. Merci d'avoir lu, d'avoir pris le temps d'écrire tout ça.. Tu m'apaises, oui, et je crois bien que ce message ne va pas être lu qu'une seule fois. Je sens que je vais souvent me retrouver à te relire.. J'en ai encore les larmes sur les joues.. Je ne pensais pas qu'un message comme celui-ci pouvait tant me toucher.. Je ne sais pas quoi dire .. Juste merci. Merci Austin.


Je viens désormais remercier aussi roman et Ketan. Je vais suivre vos conseils et essayer de continuer de parcourir le forum pour trouver des réponses.

Merci de me rappeler que je ne suis pas seul.. C'était quelque chose que je ressentais, très fort et très pesant en ce moment.
Je sens que ce forum va beaucoup m'aider, à moins me sentir seul, pour commencer. Merci à vous.
Oui, je n'arrête pas de me répéter en écrivant mes remerciements mais je ne sais pas quoi vous dire.. Je vous suis tellement reconnaissant.

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 255
Enregistré le: Dim 23 Aoû 2015 16:47
Localisation: Lyon
Âge: 25
Genre: Homme
Situation: Trans'
Suivi psy: Oui
Hormoné: Oui
Chirugie du torse: Fait
Etat civil: Modifié

Re: Ai-je été influencé ? / Peur.. Angoisse..

Message par Matt2 » Mar 1 Nov 2016 11:51

Courage Mathelu, beaucoup de personnes sont passées par là, et se sentent à l’aise aujourd’hui face à ça.

Un bon état de santé, ce n’est pas seulement l’absence de maladie : le bien-être psychologique est important (l’Organisation mondiale de la santé le dit).
Je rejoins Austin : tes parents ont l’air d’avoir besoin d’informations. S’ils s’inquiètent pour ta santé, c’est un bon point : ils tiennent à toi. Tu peux les guider vers une association (à Nancy, je crois qu'il y a l'A.N.T).

 
Messages: 4
Enregistré le: Sam 22 Oct 2016 20:47
Localisation: Moselle
Âge: 17

Re: Ai-je été influencé ? / Peur.. Angoisse..

Message par Mathelu » Mar 1 Nov 2016 22:35

Nancy est loin de chez moi. Mon problème est le fait que je n'ai aucun moyen de me déplacer seul et toutes associations se trouvent assez éloigné de chez moi.
Aussi, je ne me voit pas aller face à ma mère et lui annoncer "Ouais m'man, à 12 ans je te racontais que j'aimais les filles ? Et bien maintenant je te raconte que je veux être un homme. Je suis transgenre apparemment. Je sais, c'est incompréhensible mais bon. Voilà quoi. En fait je serai normal si on suit la logique. Je veux être un homme et j'aime les filles. Je suis donc hétéro, tu te rends compte m'man ?" Ca le fait pas. :siffle:


Retourner vers Transidentité

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité