Nous sommes le Jeu 18 Jan 2018 13:40

Outing en formation.

Vous et votre transidentité : acceptation, coming-out, etc...
 
Messages: 13
Enregistré le: Jeu 3 Mar 2016 03:12
Localisation: Toujours plus loin, plus bas, là où je ne voudrais pas être
Âge: 19
Genre: Autre
Situation: Trans'

Outing en formation.

Message par Emaniel » Sam 1 Oct 2016 23:38

Hello;

Bon je ne me suis pas encore présenté, on va commencer par ça..
Emaniel, 17ans (Belgique), comming out assez récent auprès de mes (très) proches, passing nul (j'ressemble à une gamine de douze ans prépubère, la voix n'aide pas) ravi de faire votre connaissance :D. J'ai eu un parcours assez dur dont je ne suis pas totalement sorti, on peut dire que je suis encore "fragile".
Dans le but de m'en sortir, de m'y retrouver un peu, j'ai commencé un apprentissage (travail en entreprise 3j/semaine les reste en cours théorique au centre de formation). Jusque là pas de soucis, le patron à l'air assez ouvert -bien qu'il me mégenre- la déléguée à la tutelle me genre correctement et me dis qu'il n'y à pas de soucis pour que l'on m'appelles par le prénom choisis, joie. Sauf qu'il à fallu me réinscrire une fois au centre... et que je ne pensais pas utile de re préciser ma "singularité".
Résultat: prénom de naissance sur l'affichage, les profs ça passe, les jeunes ça casse. Une fois la matinée terminée deux autre élèves arrivent dont une fille qui me out littéralement à peine entrée. Je vous passe les détails de la suite de la journée entre questions indiscrètes du style "donc t'as une chatte?" et répliques du genre "Mais tu piges rien, oui elle a une chatte, c'est juste qu'elle l'assume pas." C'est pas dans le but d'être méchant, je l'ai bien compris, mais comment leur expliquer que c'est de la curiosité malsaine sans avoir l'impression de passer (encore :') pour un alien? Je ne suis pas un bête de foire...(et j'ai l'impression de leur parler chinois... Rassurez-moi ce que je dis est compréhensible..?)
C'est tout de même très embêtant, je ne suis pas à l'aise avec le sujet (comme je leur ai dit, je ne suis pas là en tant que représentant de la communauté lgtbqia) et je ne voudrais surtout pas que cela vire au harcèlement, cette formation est une porte de sortie, pas question de la zapper à cause des autres qui la suivent mais pas question non plus de replonger, je pense pas que je m'en remettrais.

Auriez-vous des conseils, un avis?
(hm, j'espères que ce topic est bien placé, n'hésitez pas à me dire si je fais une gaffe)

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 65
Enregistré le: Ven 15 Juil 2016 18:44
Âge: 25
Genre: Homme
Situation: Trans'
Suivi psy: Oui
Hormoné: Oui

Re: Trans...formation.

Message par Emrak » Dim 2 Oct 2016 13:02

Je te rassure c'est tout à faire compréhensible. Les conseils que je te donne n'engage que moi et je ne dis absolument pas que c'est LA solution.
Il m'est arrivé la même chose au lycée sauf que les profs ne m'aidaient absolument pas. Il faut que tu prennes une décision : soit tu attends que ça passe et je sais ce que c'est long et difficile de tenir dans ce genre de situation soit tu fais front et tu poses calmement les bases mais tu t'expose au rejet et aux insultes comme j'ai pu le subir. On peut toute fois être surpris et voir les gens être trèèèès ouverts et comprendre la situation. Peut-être en parler avec ton prof principal ou bien ta directrice/eur pédagogique.
Ne fais surtout pas la même erreur que moi et d'en venir aux mains pour des bêtises. Tu dois te montrer bien plus intelligent qu'eux surtout que là ça frise l'ignorance totale. Je te souhaite beaucoup de courage.

 
Messages: 13
Enregistré le: Jeu 3 Mar 2016 03:12
Localisation: Toujours plus loin, plus bas, là où je ne voudrais pas être
Âge: 19
Genre: Autre
Situation: Trans'

Re: Trans...formation.

Message par Emaniel » Dim 2 Oct 2016 18:38

Merci pour ta réponse ^^
Poser les bases, mettre des limites, c'est ce que j'aimerais faire et ai essayé seulement je suis aussi doué pour me contredire que pour m'emmêler les pinceaux (la joie d'être pas du tout sûr de soi). :') Et autant j'ai l'habitude de faire face à ce genre de cas avec calme et une patience infinie (pour d'autres raisons telles que mes cicatrices ou certaines autre "étrangetés") autant je sens là que je perds patience car j'ai l'impression qu'iels font la sourde oreille. Mais iels sont tout aussi sur leurs gardes que moi car au final iels se retrouvent face à quelqu'un de braqué et nerveux, ça brouille un peu l'ambiance de la classe qui avait l'air d'être bonne avant que j'arrive. :/ Enfin je vais voir comment ça évolue, prendre une boule anti-stress et un paquet de gomme à mâcher et partir du principe que je vais avoir une bonne surprise, qu'ils sont très ouvert et vont accepter la situation ^^
Merci pour ton soutien !

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 65
Enregistré le: Ven 15 Juil 2016 18:44
Âge: 25
Genre: Homme
Situation: Trans'
Suivi psy: Oui
Hormoné: Oui

Re: Trans...formation.

Message par Emrak » Dim 2 Oct 2016 21:23

T'as pas à te reprocher d'être venu dans cette classe. Tu es une personne pas une chose que les gens doivent malmener. Je pense qu'il faut que t'en parles rapidement avant de péter un câble.

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19
Enregistré le: Jeu 22 Sep 2016 12:04
Localisation: Bordeaux
Âge: 24
Genre: Autre
Situation: Trans'

Re: Trans...formation.

Message par Neko san san » Dim 2 Oct 2016 23:04

"Mais tu piges rien, oui elle a une chatte, c'est juste qu'elle l'assume pas."


Comment j'aurais vrillé en mode agressivité froide :surprise: Je n'ai pas vécu ça, enfin pas trop, mais je pense qu'Emrak a des paroles sages. Si tes profs sont aussi ouverts et te soutiennent, parle-leur en. Ça ne règlera peut-être pas le soucis, mais ça pourra au moins l'atténuer.

Et tu sais, les premières fois que je parlais de moi en temps qu'agender, je m'embrouillais, quand je suis sorti du placard comme ft*, je m'embrouillais, puis à force de répondre aux mêmes questions (même totalement déplacées <<) ils ont fini par comprendre, à accepter ou non, puis après deux ou trois "de toute façon, que ça te plaise ou non, j'en ai rien à foutre. Je te demande ni ton avis, ni ton opinion, je te demande de me respecter en temps qu'individu" ça les a calmé.

(copain de passing nul en passant \o/)

 
Messages: 13
Enregistré le: Jeu 3 Mar 2016 03:12
Localisation: Toujours plus loin, plus bas, là où je ne voudrais pas être
Âge: 19
Genre: Autre
Situation: Trans'

Re: Trans...formation.

Message par Emaniel » Lun 3 Oct 2016 00:40

Haha, oui, ça ma choqué aussi, tellement que j'ai rien trouvé d'intelligent à répliquer. Je vais essayer d'en parler aux profs, seulement il faut que je trouves une personne de référence ayant des paroles qui puissent avoir un impact sur ce type d'individu. Du peu que j'ai pu voir d'eux j'ai peur que ça tourne en "ouais mais tu pouvais nous le dire toi même..! On n'est pas con hein!"
Enfin, il serait temps d'arrêter le pessimisme ça pourrais tout autant très bien se passer et se clore autour d'une discussion ultra intéressante (]:

Avant même de connaître des personnes trans et savoir qu'il était possible de transitionner je me présentais en tant qu'agenre, 'fin, je connaissais pas le mot mais c'était facile de dire que dans ma tête je ne me sentais ni homme ni femme et au final, les gens pensaient juste que c'était un concept tordu qui sortait de la bouche d'une personne tordue. Bizarrement ça passait mieux x)
de toute façon, que ça te plaise ou non, j'en ai rien à foutre. Je te demande ni ton avis, ni ton opinion, je te demande de me respecter en temps qu'individu

ça à fonctionné sur mes parents, quelques membres de la famille, deux trois amis(dont certains avec qui j'ai perdu contact x') Sauf qu'ici, c'est plus des question qui visent bien à me faire passer pour "la chose bizarre" "l'ambiguïté sexuelle" plutôt qu'à réellement donner son avis sur la question et s'informer sur le sujet. Le gars le plus insistant est clairement plus intéressé par "le truc que je suis" que par ce qu'est la transidentité(il refuse de faire la moindre recherche parce que "ouais mais non, je vais être choqué, déjà tu m'as trop perturbé" ou un truc du genre.).

(Un jour plus personne ne se permettra un "madame/mademoiselle" \0/)

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 65
Enregistré le: Ven 15 Juil 2016 18:44
Âge: 25
Genre: Homme
Situation: Trans'
Suivi psy: Oui
Hormoné: Oui

Re: Trans...formation.

Message par Emrak » Lun 3 Oct 2016 00:50

Sinon tu fais comme je l'ai fait si quelqu'un te pose une question tu détournes la conversation en "et toi ?". Souvent ça les perturbe et ils ne savent plus quoi répondre. Attention toute fois à ne pas te lancer dans un conflit ce genre personne (même si je connais pas ce type) ça peut partir loin. Mais oui je pense toujours qu'aller voir un professeur (ouvert d'esprit, j'en ai connu des très cons et j'en connais encore) qui t'aidera là dessus. Si ils te disent que tu aurais pu leur dire tu répondra que tu avais essayé mais que tu pouvais jamais en placer une. ET BIM !

Courage. ;)

 
Messages: 13
Enregistré le: Jeu 3 Mar 2016 03:12
Localisation: Toujours plus loin, plus bas, là où je ne voudrais pas être
Âge: 19
Genre: Autre
Situation: Trans'

Re: Trans...formation.

Message par Emaniel » Lun 3 Oct 2016 00:57

Yep, je vais faire un mixte du tout ça ne peut que marcher (]:
hohoho, mon topic accueil ton 66 message
Merci merci pour ces bons conseils, des nouvelles de tout ça mardi! (:

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5284
Enregistré le: Lun 8 Oct 2007 20:26
Localisation: Lille
Genre: Autre
Situation: Trans'
Etat civil: Modifié

Re: Outing en formation.

Message par Radidoudou » Lun 3 Oct 2016 09:37

Je me suis permis de modifier le titre de ton sujet :)

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2515
Enregistré le: Ven 9 Juil 2010 08:55
Localisation: Paris
Âge: 31
Genre: Homme
Situation: Trans'
Suivi psy: Oui
Hormoné: Oui
Chirugie du torse: Fait
Etat civil: Modifié

Re: Outing en formation.

Message par PauSG » Lun 3 Oct 2016 14:34

Si tu as quelqu'un dans l'établissement qui peut te soutenir ca serait bien (prof principal/directeurice/infirmierE scolaire, etc.)

En Belgique, il y a l'association Genres Pluriels qui peut aussi peut être t'aider à dialoguer avec l'établissement si ielles ne font rien.

Suivante

Retourner vers Transidentité

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité