Nous sommes le Ven 17 Nov 2017 23:10

Peur de faire les mauvais choix, peur du changement

Vous et votre transidentité : acceptation, coming-out, etc...
 
Messages: 2
Enregistré le: Mer 13 Juil 2016 23:54

Peur de faire les mauvais choix, peur du changement

Message par JoWild96 » Dim 21 Aoû 2016 17:21

Bonjour à tous!
Voilà, j'ai 19 ans, cela fait maintenant 3 ans que j'ai "compris" que j'étais trans (même si les "signes" etaient là depuis le début) et 1 an que j'ai commencé à m'accepter mais depuis 1 semaine, je remets tout en question ('"et si je me trompais?" "Si je venais à la regretter?" "Si je ne trouvais jamais personne?", ect)
Étonnamment j'ai fait part de mes tracas et de mes sentiments à mes parents et quelques amis, ça c'est bien passé, ils se sont montrés ouverts et compréhensifs (ma mère m'a dit qu'elle allait me trouver quelqu'un à qui parler) mais malgré ça, je n'arrive pas à aller bien. Je ne leur ai pas encore demandé de changer de pronoms (la question du prénom ne se pose pas car le mien me convient et est mixte) parce que j'ai peur, je sais que je me sens mal quand je me vois dans le miroir et que j'aurai aimé naître homme mais je me dis que peut-être, je délire (surtout que certains jours la vision de mes seins ne me dérange pas)... J'ai peur que mon père, même si il s'est montré ouvert jusqu'ici, ne maime plus de la même façon qu'avant, qu'il ne me réconforte plus comme avant (je suis très proche de lui), j'ai peur de regretter qu'il ne m'appelle plus "ma puce", "ma grande" "princesse" parce que pour moi, ce sont plus que de simples mots, ils me rappellent des souvenirs et montre que je suis aimé.
J'ai peur que dans quelques année je regretterais ma transition.. J'ai peur parce que malgré toute la souffrance de ne pas le sentir "normal" j'ai aimé mon enfance. J'ai peur de ne jamais avoir d'enfants de moi
Et je me sens seul parce que je n'ai personne à qui parler qui soit comme moi.
Et là je suis arrivé à un point où je n'ai plus d'énergie et où je pense de plus en plus à la mort, même si je ne veux pas abandonner mes proches. Je voudrais me sentir bien. En fait, j'ai peur de quitter mon passé et de faire une séparation entre l'ancienne moi et le nouveau moi.
Voilà, j'avais besoin d'en parler, désolé si ça sonne un peu dramatique, je m'en rend compte mais je n'arrive pas à sortir ses pensées de ma tête.

 
Messages: 34
Enregistré le: Dim 17 Avr 2016 21:46
Genre: Autre
Situation: Trans'
Suivi psy: Oui

Re: Peur de faire les mauvais choix, peur du changement

Message par Zacharie » Dim 21 Aoû 2016 22:04

Je ais pas si mon intervention va être très utile ici, mais je me reconnais dans nombreuses de tes inquiétudes.

Pour ma part mon entourage familial est pas vraiment compréhensif, et c'est avec douleur que j'ai du faire une croix sur la fausse zone de confort que je voyais en mes parents. J'évite de trop parler de ce sujet avec le reste de mes connaissances parce que je ne suis pas certain que ça les enchante, et je me retrouve donc souvent, moi aussi, trop souvent seul a penser a la mort.

Mais avec un peu de recul, je réalise que je suis plus proche de l'arrivée que du départ et que dans la mesure où nul ne sait de quoi est fait l'avenir, pourquoi ne pas se lancer ? C'est difficile a admettre par moments, mais on a le droit de vivre pour nous-même, par nous-même. Le respect de l'intégrité, c'est important pour n'importe quel être humain.

Ton passé n'est pas obligatoirement a couper de ce qui va suivre. C'est ce qui t'a forgé (par le biais de l'expérience et de l'éducation) jusque ce qu'à ce jour (et ça continue !) mais dans l'absolu ça n'invalide pas ce que tu es. Tes parents sont ouverts et soucieux ? Prends le temps d'en discuter avec eux. Expliques-leur comment ton mal-être se manifeste, parles-leur de tes inquiétudes. Ensemble, vous trouverez plus facilement des solutions et/ou de compromis. Mais surtout : il faut dia-lo-guer !

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 685
Enregistré le: Ven 27 Jan 2012 05:39
Localisation: nomade sans frontières
Âge: 34
Genre: Autre
Situation: Trans'
Suivi psy: Oui
Hormoné: Oui
Chirugie du torse: Fait

Re: Peur de faire les mauvais choix, peur du changement

Message par mystère » Lun 22 Aoû 2016 01:18

Bienvenue sur le forum :)
Pour faire écho à quelques unes des choses que tu as dites :
J'ai aussi aimé mon enfance.
Quand j'avais encore une poitrine, je vivais plutôt bien avec (et je n'ai porté de binder que dans les mois qui ont précédé ma mammec.)
Je suis proche de mon père et la transition n'a pas changé ça. Au contraire, le fait qu'il prenne en compte mon identité nous a rapprochés car ça a rendu notre relation plus honnête d'une certaine façon. Ca n'a rien changé à son côté "papa poule". (Et s'il a modifié quelques habitudes de langage, il ne se prive pas de me donner du "mon bébé" de temps en temps, me foutant allègrement la honte à cette occasion XD)
Ce n'est pas parce que tu es ftm que tu ne trouveras pas quelqu'un de chouette pour partager ta vie, quelle que soit ton orientation.
Ce n'est pas parce que tu es ftm que tu n'auras jamais d'enfants à toi (certains ftms décident de garder leur appareil reproducteur intact pour porter un enfant biologique, par exemple; il y a aussi des ftms qui ont un bébé avec leur compagne par insémination; il n'y a pas qu'une seule possibilité, c'est plutôt à chacun de voir comment il envisage les choses)
C'est plutôt normal d'avoir peur quand on envisage une transition.
Dis-toi que ce n'est pas une course de vitesse : si tu as besoin de temps pour être sûr de toi, de ton ressenti, des démarches que tu veux entreprendre, alors prends celui qu'il te faut.
Je conclurai ainsi : à 19 ans, je ne savais pas qu'on pouvait transitionner. Si je l'avais su, je ne suis pas certain que j'aurais eu les épaules pour le faire à ce moment-là. J'ai finalement commencé ma transition à 28 ans, c'était le bon moment pour moi. J'ai vécu d'autres choses avant ça : études, travail, voyages... je ne considère pas du tout ça comme du temps perdu.
Rien ne t'oblige à être sûr, là, tout de suite, ni demain, ni même dans un an.
Quoi qu'il en soit, tu n'es pas seul avec les questions que tu te poses.
Venir faire un tour sur les parcours des uns et des autres est une bonne idée pour se rendre compte que les vécus, les ressentis, les personnalités sont pluriels :)

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2515
Enregistré le: Ven 9 Juil 2010 08:55
Localisation: Paris
Âge: 31
Genre: Homme
Situation: Trans'
Suivi psy: Oui
Hormoné: Oui
Chirugie du torse: Fait
Etat civil: Modifié

Re: Peur de faire les mauvais choix, peur du changement

Message par PauSG » Lun 22 Aoû 2016 16:28

Tout pareil que mystère.

Je comprends tes doutes pour en avoir partagé un bon nombre avant transition. Essaye de ne pas trop te mettre de pression, tu as 19 ans, tu n'es pas obligé de faire quoi que ce soit la tout de suite, tu as le droit de prendre ton temps et de faire les choses (ou pas) à ton rythme.

Pour vaincre un peu ton isolement et discuter avec des gens dans des situations similaires, est ce que tu as pensé à regarder si il y avait une assoc trans dans ta région?

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3
Enregistré le: Dim 14 Aoû 2016 23:59
Situation: En questionnement
Suivi psy: Oui

Re: Peur de faire les mauvais choix, peur du changement

Message par Koda » Mer 24 Aoû 2016 15:57

Je ne peux que comprendre je n'ai jamais parlé du sujet avec ma famille :/ je préfère réfléchir encore avant

 
Messages: 2
Enregistré le: Mer 13 Juil 2016 23:54

..

Message par JoWild96 » Mar 30 Aoû 2016 12:04

...

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 276
Enregistré le: Mer 11 Mar 2009 20:15
Genre: Autre
Situation: Trans'
Suivi psy: Oui
Chirugie du torse: Fait

Re: Peur de faire les mauvais choix, peur du changement

Message par Wiklo » Mer 31 Aoû 2016 19:18

Je rejoins les autres, tu es jeune, prends ton temps... Et le temps fera sans doute les choses et t'aidera, je l'espère sincèrement pour toi.
Perso, j'ai pris conscience que j'étais trans vers 17/18 ans je dirais, j'ai fait ma mastectomie seulement à 25 ans et je ne prends (toujours) pas de testo... Parce que je suis aussi parfois perdu et je me pose 36000 questions en me disant "et si, et si et si?"
Entre 18 et 26 ans, j'ai pris ce temps qui était finalement nécessaire et pour la testo peut être que j'en prendrai demain, dans 10 ans ou jamais. Ma peur est aussi de perdre du temps mais je me dis que ça pourra m'aider.


Retourner vers Transidentité

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités